Bols Tibétains 7 métaux: Les origines

Les bols tibétains proviennent d’Inde, de Chine, du Tibet, du Bhoutan et du Népal. Les premiers ont été produits dans les régions himalayennes à l’Âge du Bronze de la Chine Antique (2500 avant JC à 200 de notre ère). Ils sont largement utilisés depuis des siècles au Népal surtout par les moines bouddhistes pour:

  • la méditation,
  • la musique cérémonielle religieuse,
  • les offrandes rituelles traditionnelles, contenant pour la nourriture.

Bols Tibétains: L’histoire des 7 métaux

Un alliage de sept métaux différents entre l’Or, l’Argent, le Mercure, le Cuivre, le Fer, l’Etain a été employé pour la fabrication des bols tibétains.

L’idée c’était que la tradition tibétaine voulait que chaque métal se rapporte à un des sept chakras .tout en lui conférant des vertus thérapeutiques.

D’autres théories relient chacun de ces 7 métaux à un corps céleste dont le soleil, la lune et les planètes notamment Mercure, Venus, Mars, Jupiter et Saturne. Par ailleurs elle le considère comme un objet cosmique.

Leur utilisation s’est ensuite étendue au feng shui, comme instruments de musique traditionnels pour la guérison, la sonothérapie, faire du massage et la mise en équilibre ou harmonisation des chakras.

Pendant les années (60-70) , des hippies et des marchands d’Art s’y intéressent et les importent en Occident.

Last but not least, dans les années 80 Peter Hess, un physicien Allemand s’est intéressé à leurs propriétés sur le corps et développe la thérapie sonore en Allemagne. Il a ensuite crée une école et une gamme de bols spécialement conçus selon sa méthode et les effets recherchés.

Leurs effets sonores ont ensuite été confirmés par des recherches et des évaluations scientifiques récentes en acoustique, en physique quantique et en neuroscience.

La période des années 80 ainsi été marqué par la fabrication de nouveaux types de bols tibétains.

(19)