Conditions du crédit privé : Comparaison entre la Suisse et la France

Contrairement au crédit de distribution, l’ouverture d’un crédit privé en Suisse ou l’ouverture d’un prêt personnel en France ne dépend pas d’un achat particulier.

En effet, dans ce type de crédit privé ou de prêt personnel, les fonds peuvent être cédés à volonté sans qu’il soit nécessaire de fournir de justificatifs.

Par conséquent, le débiteur n’aura pas à fournir de factures et autres preuves de service pour prouver sa crédibilité.

Quelles conditions remplir pour ouvrir un crédit personnel ?

En Suisse ou en France, si l’emprunteur peut se déplacer librement avec les fonds empruntés, l’établissement de crédit doit également fournir une assurance pour les fonds qu’il fournit. Si vous souhaitez ouvrir un prêt personnel, certaines conditions doivent être remplies.

A cet effet, ce dernier a le droit de demander un certain nombre d’informations personnelles pour assurer une bonne image des futurs emprunteurs.

Capacité de contracter un crédit

La première des conditions à remplir pour obtenir un crédit en Suisse est la capacité de contracter un crédit au sens de la

Âge :

Dans certains cas, les personnes jugées trop jeunes ou trop âgées n’obtiennent aucun crédit.

Activité lucrative :

En règle générale, il existe deux types de candidats: les candidats à revenu fixe et les candidats sans revenu fixe. Les salariés sous contrat à durée déterminée, les indépendants et les salariés horaires entrent dans la deuxième catégorie.

Solvabilité :

Les candidats dont la situation financière est sérieuse peuvent bénéficier d’un taux d’intérêt plus bas.

Solvabilité et capacité de remboursement du crédit:

La solvabilité ou la capacité de remboursement décrit la possibilité pour l’emprunteur de rembourser le prêt

Contentieux / Faillite

Après la faillite, vous ne pourrez pas obtenir de crédit en Suisse ou en France. Un litige, même s’il est réglé, aura un impact négatif sur les demandes de crédit.

Litige en cours:

S’il y a un litige en cours, les chances d’obtenir un prêt sont faibles. Le procès a affaibli la capacité de remboursement et a en fait augmenté le risque de défaut.

Contentieux clos:

Pour les banques, le plaignant qui fait l’objet d’un litige (même si le litige a été réglé) a également un risque de défaut plus élevé.

Faillite / forclusion:

Forclusion ou incapacité à obtenir un prêt après la faillite

En terme de Capacité de contracter un crédit privé en suisse ou en France on remarque qu’il ya une grande similitude, par contre les différences peuvent apparaitre sur certains aspects relatifs à la réglementation et juridiction de chacune des pays, ainsi qu’aux conditions des banques qui ne sont pas les mêmes d’un pays à notre.
Ces différence résident essentiellement dans :

  • Les délais de traitement et de déblocage
  • Plafonds accordés qui dépendent du niveau de vie d’un pays à l’autre
  • Les conditions des Banques
  • L’inscription au registre de risque
  • La loi de protection des consommateurs
  • La durée du remboursement
  • Les taux accordés négociable

(21)